09 50 58 40 57 alice@dailylive.co

Les réseaux sociaux sont devenus un outil inestimable que les marques utilisent pour étendre leur portée et stimuler leurs ventes. Cependant, de nombreuses entreprises sur la plateforme l’utilise pour spammer et ne peuvent même pas augmenter leurs ventes.

Le comportement des spammeurs est dangereux pour les social seller. Il peut vous faire perdre des clients et vous envoyer en prison (la blacklist Facebook).
Le spam n’est pas seulement ennuyeux pour vos clients. Il va à l’encontre des normes communautaires de Facebook, qui peuvent faire suspendre votre compte. Pour garder les bonnes grâces des deux, vous aurez besoin d’être conscient de certains comportements qui sont considérés comme spammeurs. Ci-dessous, vous trouverez une liste de ces comportements et des moyens de les corriger.

1. Affichage de contenu sans valeur

Plus de contenu signifie plus de ventes, non ? Faux ! Si elle n’a pas de valeur, il peut ressembler à tout ce que vous vous souciez de promouvoir vous-même ou votre entreprise.

Réfléchissez à votre contenu. Posez-vous ces deux questions. . .

1. Est-ce divertissant ?

Un exemple de contenu divertissant serait un Facebook ou Instagram qui montre votre équipe participant à un challenge viral. Non seulement c’est amusant à regarder, mais cela permet aux gens de vraiment connaître les gens qui travaillent en coulisse.

2. Est-ce utile ?

Un exemple de contenu utile serait une vidéo adaptée qui montre la coupe, la longueur et l’ajustement d’un article ! Vos clients se soucient de ce type de contenu parce qu’il leur donne des informations précieuses sur les éléments qui les intéressent.

2. Affichage du contenu non original

Utilisez du contenu original sur chaque publication. Lorsque vous utilisez les mêmes photos, vidéos ou messages encore et encore, cela ressemble à du spam sur Facebook.

En outre, ne soyez pas ennuyeux ! La variété est le piment de la vie, alors assurez-vous que vous avez la diversité dans les différents types de contenu que vous publiez. Vos clients apprécieront que vous leur donniez plus de façons d’interagir, et ils seront beaucoup moins susceptibles de s’ennuyer avec ce que vous postez.

3. Retour à l’affichage rétrospectif

Évitez de poster plus d’une fois par heure sur les pages et les groupes de votre business. Étalez vos publications a des créneaux horaires différents afin de toucher un public différents !

S’il s’agit d’un message statique, modifiez le texte. S’il s’agit d’une vente en direct, attendez quelques minutes entre le partage vers différentes pages et différents groupes.

4. Promouvoir votre entreprise sur d’autres groupes ou pages sans permission

Promouvoir ou vendre sur d’autres pages ou groupes sans permission est un moyen sûr de se faire identifier comme spammeur. Si vous empruntez cette voie, soyez absolument certain que vous avez la permission express de le faire.

5. Étiquetage douteux

Ne soyez pas trop content. Si vous identifiez les gens trop souvent, vous allez les ennuyer, et ils vont éventuellement le signaler comme spam.

Facebook est également particulièrement pointilleux sur l’identification dans les photos. Ne jamais taguer les gens directement dans les photos si elles n’ont rien à voir avec elle. Si vous connaissez quelqu’un qui pourrait être vraiment intéressé par une image, identifiez-le dans les commentaires plutôt.

6. Envoyer trop de demandes d’amis

Envoyer un afflux de demandes d’amis ressemble à un comportement inhabituel sur Facebook. Il prend également note du nombre de demandes d’amis passées qui sont restées sans réponse et vous suspendra pour cela.

Pour éviter cela, soyez prudent lorsque vous demandez à des personnes que vous ne connaissez pas. Les gens attendent des messages non sollicités de la part d’étrangers, il est donc logique qu’ils ne répondent pas à vos demandes ou ne les signalent pas comme des spams.

7. Placer des liens à l’intérieur des messages

Facebook voit les liens dans les messages comme du spam. Cependant, placer vos liens à l’intérieur de la section commentaire est une solution de rechange facile pour vous garder hors de la blacklist facebook. Une fois que vous avez fini de commenter, vous pouvez épingler en entête, où les clients peuvent encore facilement le trouver.

Comme un avantage supplémentaire, il permettra également de faire interagir vos clients. Ceux qui tombent par hasard sur un poste ou vidéo en direct sont plus susceptibles de déclencher des conversations sur la façon d’acheter vos articles. Vous seriez surpris de voir à quelle vitesse d’autres acheteurs sont prêts à intervenir pour vous aider. Ces discussions vous donneront un coup de pouce dans l’engagement.

8. Messages contenant des signes monétaires ou des décimales

Faites de vos prix un nombre pair agréable et excluez tous les signes de devises EUROS. Facebook voit des messages avec des signes décimaux et euros comme spam. Si vous souhaitez inclure un signe euro, utilisez le signe euro emoji comme solution alternative.

9. Laisser le format de vente de Facebook sur les publications

Les publications sur la marketplace sont habituellement une conséquence involontaire de l’affichage de quelque chose à vendre sur Facebook. Lorsque Facebook reconnaît un message comme quelque chose qui est vendu, il permet un format de vente ennuyeux qui ressemble à ceci.

Heureusement, ce format est facile à désactiver. Cependant, si Facebook voit trop de ces messages, qui semblent être des listes pour eux, ils vont restreindre le compte plus rapidement.

10. Abus de Facebook Messenger

Beaucoup trop souvent, les marques créent une stratégie de marketing qui abuse du pouvoir de la technologie. Ce qu’elles ne réalisent pas, c’est qu’elles peuvent être des spammeurs.

Vous voulez savoir si vous spammez ? Prenez note des lois et regles imposer sur les CGV de Facebook dans votre compte puis Aide et respectez les !

Facebook reconnaît également le spam comme un problème et suspendra les gens qui le font sur leur plateforme. Vous pouvez continuer à envoyer des messages, cependant, vous devez être prudents à ce sujet. Assurez-vous que votre message soit pertinent, opportun et intéressant pour votre auditoire, tout en leur donnant un moyen facile de se retirer. Personne ne veut recevoir une abondance de messages dont il ne désire pas.

En bref

La vente sur les réseaux sociaux est régie par les mêmes principes que les ventes classique. Les gens achètent auprès de personnes qu’ils connaissent et font confiance à ceux qui donnent des démonstrations de vente fréquentes et non sollicitées. En faisant vos efforts sur les médias sociaux au sujet de contenu précieux, divertissant ou personnalisé, vous avez plus de chance de construire une relation de confiance d’une manière holistique.

Suivez ces conseils ainsi que les conditions générales de Facebook pour être reconnu comme une entreprise plus professionnelle et engagée. De plus, vous aurez plus de ventes et moins de risques de vous retrouver dans la blacklist Facebook.

banniere-shoppablelive-vente-direct-facebook