09 50 58 40 57 alice@dailylive.co

Les e-commerçants sont pour la plupart en pleine période de doute, en cause, l’épidémie actuelle du Coronavirus qui paralyse l’économie et rends l’avenir de leurs activités incertaines. À quoi les e-commerçants peuvent-ils s’attendre pour les fêtes de 2020 ?

Même les experts ne peuvent pas en être certains, mais les tendances de cette année et les changements de comportement des consommateurs peuvent aider les e-commerçants à tirer le meilleur parti de cette saison des fêtes.

1 – Favoriser une stratégie Omnicanale


La distanciation sociale, le confinement, la fermeture des petites boutiques marque sans aucun doute une année très particulière. Près de la moitié des Français déclarent de prévoir faire la plupart de leurs achats de Noël en ligne plutôt qu’en magasin.

Que les e-commerçants prévoient d’ouvrir leurs portes ou qu’ils comptent uniquement sur les ventes en ligne, il est nécessaire d’adopter une stratégie d’omnicanalité . Les entreprises doivent changer leurs états d’esprit habituels pour attirer de nouveaux clients peu importe l’endroit où ils se trouvent. L’objectif étant de les impliquer et les encourager à acheter avec une expérience de marque unifiée, qu’elle soit en ligne, physique ou les deux.

Les achats en ligne ont connu de réels changements cette année, en particulier les appareils mobiles. Selon Adobe, les Américains dépenseront probablement 28,1 milliards de dollars de plus qu’en 2019 en utilisant leurs smartphones. Tous les canaux de vente en ligne devront être pleinement optimisés pour anticiper ce changement de comportement.

De nombreuses entreprises ont également ajouté leurs applications de shopping mobile à la boutique Android et Google Play Store. App Annie, a analysé le marché du mobile, et prévoit la plus grande saison d’achats de Noël sur les smartphones pour le quatrième trimestre.

Lexi Sydow, directrice principale de Market Insights, a déclaré : “Les e-commerçants, les fournisseurs de technologies et de paiements doivent priorisés les fonctionnalités qui répondent aux besoins du shopping à domicile et à distance afin de fidélisation la clientèle dans notre monde en mouvement”. Les notifications push et les fonctions interactives, telles que les ventes vidéo en direct et le chat en temps réel, permettent d’atteindre facilement les clients à domicile afin de les inviter à participer à une expérience d’achat attractive et totalement immersive.

Que les marques investissent ou non dans leurs propres applications de vente, leur meilleure chance de succès réside dans le fait de créer des expériences client cohérentes et agréables entre tous les canaux et points de contact disponibles.

Cela signifie que les boutiques physiques sont toujours considérées comme un élément essentiel pour ceux qui prévoient d’ouvrir leurs magasins physiquement. Le fait de commander en ligne pour ensuite récupérer son achat en magasin ( Click & collect ) est un service désormais privilégié et popularisé. Les clients sont plus enclins à acheter dans une boutique qui offre cette option plutôt que de devoir attendre la livraison. Les analystes affirment que les commerçants proposant le Click & collect pourraient voir leurs revenus numériques augmenter de 90 % en moyenne par rapport à la dernière période de fête.

2 – Utiliser les réseaux sociaux comme outils de vente et de marketing


L’utilisation des médias sociaux continue d’augmenter en ces temps de distanciation sociale. Les entreprises concentrent donc de plus en plus leurs efforts sur les différents réseaux sociaux populaires. Facebook et Instagram joueront un rôle essentiel pour atteindre les consommateurs là où ils passent la majorité de leur temps en ligne : leurs réseaux sociaux.

Beaucoup vont considérer le développement de leurs réseaux sociaux comme étant leur source principale pour générer du trafic vers les canaux de vente en ligne, une manière d’établir une relation de qualité avec les clients, ou comme un moyen de profiter du développement croissant de la vidéo en direct et du commerce via les réseaux sociaux. Une présence active, un contenu attrayant (payant ou organique) et un délai de réponse rapide seront récompensés par une clientèle fidélisée qui perdurera au-delà de la saison des fêtes.

3 – Préparer une stratégie pour vendre plus tôt


Traditionnellement, le mois de novembre est connu comme le début officiel de la saison des achats des fêtes. Cette année, AlixPartners, la société mondiale de conseil, a déclaré que cela commencera dès octobre pour l’année 2020. Renforcée par leur enquête annuelle auprès des consommateurs, 49 % d’entre eux ont déclaré qu’ils prévoyaient de commencer leurs achats de Noël avant Halloween voire même plus tôt.

En ce mois de novembre, une saison de shopping précoce n’est pas une prédiction. Cependant, ce comportement a fait passer les dépenses de la période de pointe traditionnelle de cinq jours de shopping de Thanksgiving au cyber-lundi.

Le géant du commerce électronique, Amazon Prime, et d’autres grands commerces concurrents ont déjà proposé des offres s’apparentant au BlackFriday avec l’événement Prime Day. D’autres grands commerçant tels que Target, Walmart et Home Depot ont déclaré qu’ils fermaient leurs portes à l’occasion des fêtes de thanksgiving par exemple tout en proposant des offres numériques tout au long des mois de novembre et décembre.

D’autres suivront probablement leurs traces, car la pénurie de produits prévue, les retards d’expédition et la concurrence dans le secteur de la vente au détail contribuent également à accélérer les ventes.

4 – Développer une stratégie pour apaiser les inquiétudes liées à l’expédition


Compte tenu du volume imprévisible des commandes en ligne et des retards dans la chaîne d’approvisionnement, les ruptures de stock seront un défi cette année. Durant cette pandémie, nous avons observé que les entreprises ajoutaient et diversifiaient leurs fournisseurs au niveau local ou régional afin de réapprovisionner une variété d’articles dans des délais très courts.

La mise en place de listes d’attente est donc devenue le moyen idéal de maintenir l’intérêt des clients pour les articles épuisés avant qu’ils ne se tournent vers des concurrents pour des produits similaires. Cette méthode de commerce en ligne avertit les acheteurs intéressés lorsqu’un article qu’ils désirent est de nouveau en stock, ce qui offre aux commerçant un délai précieux pour remettre en rayon les produits les plus recherchés par les acheteurs impatients.

Les retards d’expédition constituent un autre défi largement anticipé, les transporteurs populaires s’attendent à une augmentation sans précédent du volume des colis. L’année dernière, les consommateurs ont déclaré que les retards de livraison étaient leur principale préoccupation pour l’achat de leurs cadeaux en ligne. Cette année, les commerçant doivent anticiper cette préoccupation en communiquant tôt et régulièrement à propos de leurs attentes en matière d’expédition. Il sera essentiel d’indiquer clairement les différentes options de livraison existantes, les délais et les frais d’expédition sur les pages produits et écrans de paiement.

Le fait de prévoir des opérations de communication avant la saison des fête en annonçant régulièrement les dates limites d’expédition pour recevoir les colis avant les fêtes encouragera les acheteurs à effectuer leurs achats avant les dates d’expédition les plus chargées. En outre, les entreprises doivent mettre l’accent sur leurs autres méthodes de livraison, telle que le Click & Collect.

Le message à retenir :


Les ventes en ligne vont exploser cette année, mettant à l’épreuve les stratégies des commerçants. Nos conseils ? Ne cherchez pas à aller trop vite. L’adaptation à cette “nouvelle normalité” nécessitera une forte dépendance à la technologie. Assurez-vous dans un premier temps de disposer d’une plate-forme de e-commerce fiable, dotée d’outils nécessaires pour soutenir votre stratégie omnicanal et marketing pour réussir vos ventes à l’occasion des fêtes de fin d’année.